COMMENT JOUER LISZT PLUS FACILEMENT ET PLUS CORRECTEMENT? →     Citations de Liszt et Chopin     Sonate en si mineur     Mazeppa     Feux-follets
COMMENT TRAVAILLER LES ÉTUDES DE CHOPIN? →     Introduction     op. 10 n° 1     op. 10 n° 7     op. 10 n° 12 (vidéo)     op. 25 n° 11 (vidéo)     op. posth. n° 1 (vidéo)

Solutions concernant la technique et l’interprétation

Chopin - Étude en si mineur, op. 25 n° 10 “Des octaves”

1. Parties extrêmes (m. 1-28 et 100-119)
Mesures 1-4 (la portée ci-dessus): pour une explication détaillée concernant le fonctionnement des impulsions de l’épaule, référez-vous au chapitre 10 point 10.5.3.2.

La ligne verte ondulée représente l’oscillation verticale de l’épaule transmise sur le bras et le poignet.
ATTENTION! Ces oscillations sont amorties et soutenues par le travail de la colonne vertébrale - cf. la vidéo ci-dessous.

On considère que l’appareil moteur du pianiste s’étend de la pointe du doigt jusqu’à l’épaule, ce qui n’est pas exact. En réalité, c’est son corps tout entier qui est impliqué - à partir du talon fermement posé sur le sol, en passant par toute la longueur de la colonne vertébrale, jusqu’à la tête. Les mouvements vers l’avant et vers l’arrière de la tête, ont pour but d’augmenter ou de diminuer l’appui du corps sur les bras et, par leur intermédiaire - sur le clavier.


2. Partie médiane (m. 29-103)
L’un des plus importants conseils de Chopin que j’ai entendu à de nombreuses reprises du professeur Woytowicz, était le suivant: “Même chose ne signifie pas de la même manière.” Généralement parlant, il est bien connu que Chopin jouait à chaque fois ses morceaux d’une façon différente et, sur ce plan, probablement personne n’a jamais réussi à l’égaler. Cependant, il s’agissait ici d’une autre question: la répétition d’une phrase dans le texte d’un morceau ne signifie pas que Chopin voulait entendre exactement la même chose, comme dans le cas d’un “copier/coller”, informatique (ce qui, de nos jours, est de plus en plus répandu et fatiguant à la réception). C’est, en fait, exactement l’inverse: chaque répétition dans une œuvre donnée doit être entourée d’un cadre d’exécution différent.

L’interprétation de Woytowicz était particulièrement diversifiée dans ce domaine - veuillez écouter la partie médiane (mesures 29-99) de cette Étude, exceptionnellement riche en répétitions de phrases similaires, voire identiques.

Il y a trop de voix à faire ressortir et à différencier dans cette partie pour les énumérer ici. Prenons donc un seul exemple de l’interprétation de Woytowicz - mesures 47, 67 et 87 qui semblent être pareilles à première vue. Dans l’Édition Polonaise de Musique (PWM, Paderewski), toutes ces mesures sont justement identiques (comme la mesure encadrée en bleu sur la portée du haut ci-dessous). Dans son Urtext (texte original), l’Édition Henle imprime la mesure 87 sans appoggiature et Woytowicz joue une séquence stricte et logique (la portée du bas) : mes. 47 sans appoggiature, mes. 67 avec une appoggiature et mes. 87 avec deux appoggiatures. Il est difficile de dire de nos jours si c’était son interprétation personnelle, car elle peut aussi bien être beaucoup plus ancienne, sans exclure Chopin lui-même.
Edition Henle (Urtext)
Version de Woytowicz

3. De ma pratique pédagogique
On ne sait jamais quelle image peut déclencher un déclic chez l’élève et lui permettre enfin de comprendre. Il m’est arrivé une fois d’entendre des imperfections dans un legato joué de la MD. J’ai donc demandé à mon élève de jouer ce même fragment sans appuyer sur la pédale. Il s’est avéré que, certes, la ligne d’octave supérieure était jouée d’un legato tout à fait correct, mais le pouce produisait un léger non legato. Je jouais, je montrais, j’expliquais comment le faire correctement, mais le résultat n’était toujours pas satisfaisant. Finalement, désespéré, je dis à mon élève: écoute, le pouce doit faire des mouvements semblables à ceux d’un ver. Le déclic est arrivé

[...]  Version complète disponible pour mes élèves dans l’espace privé.
Connexion   Tarifs   Plan du site   Écrivez-moi
Coaching de piano en ligne, niveau avancé - informations

 

Chopin - Études Introduction
Opus 10 n° 1 2 3 4 5
6
7 8
9
10
11
12v
Opus 25 n°
1
2
3
4
5
6
7v
8
9
10 11v
12
Opus posthume n° 1v 2
3
v = Vidéo
Pour l'instant, je ne puis saisir tous mes exercices.
Si vous avez une question concernant une autre Étude,
vous pouvez m’écrire
(première réponse GRATUITE - cf. Tarifs).
OUVREZ “Opinions sur le site des internautes et de mes élèves”
OU
↓ Passez le curseur sur le texte ci-dessous ↓
  • 01.jpg
  • 02.jpg
  • 03.jpg
  • 04.jpg
  • 05.jpg
  • 06.jpg
  • 07.jpg
  • 08.jpg
  • 09.jpg
  • 10.jpg
Vous êtes ici : Pratique Comment travailler les Études de Chopin? Chopin - Étude en si mineur, op. 25 n° 10 “Des octaves”