COMMENT TRAVAILLER LES ÉTUDES DE CHOPIN? →     Introduction     op. 10 n° 1     op. 10 n° 7     op. 10 n° 12 (vidéo)     op. 25 n° 11 (vidéo)     op. posth. n° 1 (vidéo)
COMMENT JOUER LISZT PLUS FACILEMENT ET PLUS CORRECTEMENT? →     Citations de Liszt et Chopin     Sonate en si mineur     Mazeppa     Feux-follets

Technique pianistique - Glossaire

7. Les secousses du bras

Appelées également vibrations verticales ou impulsions motrices*. Ce terme correspond à une alternance entre le placement de l'appareil moteur sur le clavier et son retrait - voir pont / grue La fréquence de ce mouvement est très élevée, mais les distances parcourues sont de l'ordre de quelques millimètres.
_________________________
*Czesław Sielużycki - “La main du pianiste” p. 261 and 305-306, Édition Polonaise de Musique, Cracovie 1982

Bien évidemment, il ne suffit pas de seulement “secouer l'épaule” pour jouer correctement. Ce serait même plutôt le contraire: c'est un jeu correct qui induit l'impression de secousse du bras lors de l'exécution de certaines formules techniques bien définies. Ces secousses peuvent, tout au plus, être délicatement stimulées notamment par des exercices de staccato ou en effectuant une gymnastique sans utilisation du piano (cf. exercice n° 2).

Pour davantage d'informations, référez-vous au chapitre 10.

 

OUVREZ “Opinions sur le site des internautes et de mes élèves”
OU
↓ Passez le curseur sur le texte ci-dessous ↓
  • 01.jpg
  • 02.jpg
  • 03.jpg
  • 04.jpg
  • 05.jpg
  • 06.jpg
  • 07.jpg
  • 08.jpg
  • 09.jpg
  • 10.jpg
Vous êtes ici : Info 2 7. Les secousses du bras